L’atelier d’Olafur Eliasson à Berlin

Olafur Eliasson est un artiste contemporain danois né en 1967 (site internet). Il est notamment connu pour avoir exposé un soleil géant dans le hall de la Tate Modern en 2003 mais aussi, plus récemment, pour son exposition Contact à la Fondation Louis Vuitton (ses installations sont visibles jusqu’en février 2015).

Eliasson travaille à Berlin depuis 1994 mais n’est établi dans son atelier actuel que depuis quelques années. Cette ancienne brasserie, située dans le quartier de Prenzlauer Beng, comporte trois étages. Le bâtiment est divisé en espaces distincts: un open space destiné aux bureaux et à la documentation, plusieurs ateliers (menuiserie, peinture…). Tous ces lieux sont modulables afin de répondre aux besoins des projets en cours. Ils mêlent zones de travail, ateliers manuels et mobilier-déco design.

L’artiste n’est pas présent à Berlin en permanence car il a un autre studio à Copenhague. De plus, il ne réalise pas lui même ses œuvres mais compte sur ses collaborateurs pour assurer cet aspect. Eliasson se charge davantage de la partie conceptuelle des projets. Cet atelier fonctionne donc sur le modèle d’une véritable entreprise: plus de cent personnes y sont employées comme des chargés de communication, des peintres, des menuisiers ainsi qu’un chef cuisinier chargé de préparer les repas des employés –  des plats exclusivement végétariens.

Visite guidée

Nous sommes accueillis dans un immense open space où se trouvent les bureaux des graphistes, chargés de communication… Les différents pôles sont délimités par des cimaises en bois. Au centre, un mur blanc sert au brainstorming: on y affiche tout ce qui se rapporte au projet en cours (photos, dessins, bribes de texte).

Au rez-de-chaussée (voir images ci-dessous) une grande pièce abondamment éclairée rassemble des projets en cours ou finis. Des maquettes sont également entreposées. Elles servent à organiser les expositions de l’artiste; prévoir le rendu de la scénographie et choisir l’emplacement des œuvres. Lors de notre visite nous avons pu observer la maquette de l’exposition Contact pour la fondation Vuitton. Au même étage se trouvent des ateliers de menuiserie et sidérurgie. C’est ici que la plupart des pièces sont réalisées.

Enfin, tout en haut de l’édifice se trouvent encore quelques pièces. Elles sont réservées à la création des peintures, notamment la série des cercles chromatiques.

Turner: cercles chromatiques

Photo: M. Chicaud

Photo: M. Chicaud

Cette oeuvre est une série de peintures commencée en 2009: Turner colour experiment. Ce sont divers cercles chromatiques inspirés par des tableaux de peintres célèbres comme Turner (ci-dessus). L’artiste s’intéresse à une peinture précise de Turner et traduit sous la forme d’un cercle toutes les couleurs employées dans la toile.

LITTLE SUN

Cliquez sur l’image pour voir le lien du projet, vous pouvez acheter une lampe en ligne

Enfin, une dernière partie du studio est dévolue au projet Little sun. Il s’agit d’une lampe de poche en forme de soleil et qui fonctionne grâce à l’énergie solaire. C’est un projet social pour les pays défavorisés qui ont peu accès à l’électricité. Cela permet de créer de l’emploi dans les communautés. Les lampes y sont vendues pour des prix modiques et sont plus chères en Europe et aux Etats-Unis (entre 20 et 26 euros selon le pays).

A votre tour de visiter l’atelier !

L’atelier n’est pas visible en permanence, il faut vous renseigner avant d’y passer.

18/19 Christinenstrasse, Berlin (quartier de Prenzlauer Beng)

Contact: studio@olafureliasson.net

C.P

Publicités